Share

Racisme : comment Dove utilise les polémiques racistes pour faire la promotion de ses produits


Des images publicitaires diffusées par Dove
Des images publicitaires diffusées par Dove // DR Dove

Paris (Africapostnews – France) – La société Unilever est à nouveau au centre d’un scandale raciste. Ce leader mondial des cosmétiques dont Dove est l’une des marques s’est à nouveau illustré par une publicité tendancieuse et ouvertement raciste. La marque s’est empressée de dire ses regrets. Cependant, ce n’est pas la première fois que Dove s’illustre par le dénigrement de la peau noire déjà présentée comme moins gracieuse, moins douce et moins belle que la peau blanche qui elle illustre la perfection.

Dove est-elle une marque raciste ? Aucun média ne prendra le risque de l’affirmer en des termes clairs tant le risque d’un long procès intenté par la marque est grand.

La marque Dove utilise-t-elle des polémiques racistes à des fins marketing ? Force est de le constater.

La polémique raciste de 2011 a fortement contribué à faire connaitre la collection VisibleCare de Dove

En effet, en 2011, la marque avait déjà choisi de promouvoir sa crème de douche Dove VisibleCare par une image éminemment raciste. Sur cette image on pouvait voir 3 femmes : une noire, une méditerranéenne et une blanche (bien évidemment blonde) poser devant 2 panneaux rectangulaires suffisamment explicites. La femme noire posait devant un panneau gravelé où on pouvait lire l’inscription before (avant). Celle à la peau blanche posait devant un tableau clair et assaini avec l’inscription after (après) et la 3e femme aux allures méditerranéennes posait entre les 2 tableaux comme pour indiquer sa position intermédiaire entre la pire carnation de peau (celle de la femme noire) et la perfection représentée par la femme blanche. Le slogan de cette campagne publicitaire : « Une peau visiblement plus belle de l’endroit le plus inattendu – votre douche ».

Cette campagne publicitaire avait fait scandale, en Europe mais surtout aux Etats-Unis où des milliers de gens avaient appelé sur les réseaux sociaux au boycott de la marque. Bien sûr Dove s’était excusée, arguant que ce n’était pas le message qu’elle souhaitait véhiculer à travers cette publicité. Cependant, le scandale et la polémique ont profité à la marque. En effet, la polémique raciste a fortement contribué à faire connaitre la collection VisibleCare de Dove qui aujourd’hui encore connait un beau succès commercial.

Au final, chaque personne ayant partagé l’image de la campagne publicitaire de Dove sur les réseaux sociaux, même pour dénoncer son côté raciste, a fait sans le vouloir le marketing de la marque. Dove a presque gagné sur tous les tableaux. Le scandale n’a pas dépassé le stade de la polémique. Aucune condamnation de justice n’a été prononcée contre la marque et les appels au boycott lancés ci et là ont été peu suivis. La marque l’a bien compris et en 2017 elle recommence.

Dans quelques jours la polémique va tomber. Dove s’en sortira sans aucune condamnation de justice

La publicité raciste diffusée par Dove sur les réseaux sociaux n’a pas tardé à être partagée des millions de fois par des milliers d’internautes qui n’y ont pas vu autre chose que du racisme primaire.  L’effet recherché par Dove a donc été très vite atteint.

Comme en 2011 où l’image « before – after » a fortement contribué à faire connaitre la gamme Dove VisibleCare et donc à son succès commercial a posteriori, Dove a adopté la même méthode. Cette fois-ci une femme noire, portant un haut marron, pour bien indiquer la texture noire et abrupte de sa peau, enlève son tee-shirt et par l’effet miracle d’une lotion Dove, devient une femme blanche portant un haut de toute clarté.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les dénonciations des internautes sur les réseaux sociaux ont attiré les médias comme Africapostnews qui en d’autres circonstances n’auraient jamais parlé de Dove. Des appels au boycott qui seront évidemment peu suivis fusent sur la toile. Suivant son scénario habituel Dove a présenté ses regrets. Cette fois-ci, selon la marque, l’image que nous considérons comme raciste, « n’a pas représentée les femmes de couleur avec attention ».

Dans quelques jours la polémique va tomber. Dove s’en sortira sans aucune condamnation de justice. Comme en 2011, la marque a encore gagné, la promotion de sa gamme de produits a encore été faite à moindre frais sur le dos des « gens de couleurs » et dans quelques années, Dove aura toutes les raisons de recommencer puisqu’il est désormais démontrer qu’on peut afficher certaines formes de racisme sans rien risquer.

En attendant la prochaine campagne publicitaire raciste de Dove …


  1. […] Racisme : comment Dove utilise les polémiques racistes pour faire la promotion de ses produits […]

Leave a Comment