Share

Connaissez-vous ces 15 africains, lauréats du prix Nobel ?


Quelque lauréat africain du prix Nobel : Albert John Luthuli, Nelson Mandela, Nadine Gordimer. Max Theiler. Wangari Maathai, Wole Soyinka, Ahmed Zewail, Ellen Johnson Sirleaf. (de g à d)

Afrique (Africapostnews) – Le prix Nobel est une distinction décernée chaque année à des personnalités selon certains critères. Il tire son nom du suédois Alfred Nobel. Chimiste et fabricant d’armes immensément riche, il rédige avant sa mort un testament afin de créer la prestigieuse récompense que nous connaissons. L’inventeur de la dynamite lègue alors sa fortune afin de gratifier des personnes « ayant rendu service à l’humanité, permettant une amélioration ou un progrès considérable ». En réalité, il existe non pas un seul mais cinq prix Nobel, ou du moins cinq catégories : paix et diplomatie, littérature, chimie, médecine et physique. 

Le respect des dernières volontés du légataire est assuré par la Fondation Nobel créée en 1900. Les récompenses, elles, sont décernées depuis 1901, en Suède ou en Norvège. Toutefois, ces gratifications vont au delà de la portée honorifique. Une rétribution financière est également donnée aux nobélistes. En effet, les différents lauréats se partagent la somme de 8 millions de couronnes suédoises, environ 880 000€.

Chaque année la liste des lauréats est dévoilée au courant du mois d’octobre. Les prix sont eux remis lors d’une grande cérémonie qui se tient généralement le 10 décembre, date anniversaire de la mort d’Alfred Nobel. Cette année aucun africain ne figure parmi les douze lauréats. Cependant, le continent peut se targuer de compter 14 prix Nobel sur son sol. Voici donc les récipiendaires africains, toutes catégories confondues :

Prix Nobel de littérature 

Le prix Nobel de littérature récompense un écrivain dont l’oeuvre aura profité à l’humanité. Si les Européens sont les plus primés, quatre africains ont toutefois déjà remporté le prix le plus médiatisé.

  • 1986 le Nigérian Wole Soyinka se voit décerner le prix Nobel de littérature. Il devient ainsi le premier lauréat africain et la première personnalité noire à recevoir ce prix.
  • 1988 l’Égyptien Naguib Mahfouz. Auteur arabe engagé, cette distinction lui ouvrira les portes du marché international.
  • 1991 la romancière sud-africaine Nadine Gordimer dont l’oeuvre « a rendu à l’humanité d’éminents services ». Elle utilisera sa plume pour dénoncer le régime ségrégationniste.
  • 2003 John Maxwell Coetzee, auteur sud africain.

Prix Nobel de la paix

C’est la catégorie qui compte le plus de lauréats. Seul prix décerné en Norvège, le prix Nobel de la paix récompense « la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou à la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix ». Nelson Mandela est surement le lauréat africain le plus connu, pourtant il n’en demeure pas moins que sept autres personnalités du continent ont elles aussi obtenu l’honorable distinction.

  • 1960 L’ex chef de tribu, et ancien président de l’ANC Albert John Luthuli reçoit ce prix pour son combat contre l’apartheid.
  • 1978 Le président égyptien Anouar El-Sadate, reçoit le prix pour la signature des accords du Camp David, qui rétabliront la paix entre l’Egypte et Israël. Il est récompensé avec son co-signataire israélien, Menahem Begin.
  • 1984 Monseigneur Desmond Tutu. L’archevêque sud africain est honoré pour sa prise de position en faveur de la lutte contre l’apartheid.
  • 1993 Figure de proue de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud, Nelson Mandela obtient le prix Nobel de la paix conjointement avec Frederik Willem de Klerk.
  • 2001 l’ONU se voit décerner le prix Nobel de la paix, et avec elle son secrétaire général de l’époque, le Ghanéen Kofi Annan.
  • 2004 Wangari Maathai. Biologiste kényane, elle est la première femme africaine à obtenir ce prix. Elle reçoit la célèbre distinction en vertu de « sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix ».
  • 2011 L’actuelle présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf et sa compatriote Leymah Gbowee. Militantes pour le droit des femmes.
  • 2015 le quartet du dialogue national tunisien. Pour sa réussite à amener la démocratie en Tunisie après la révolution du Jasmin, cette association tunisienne reçoit le Nobel de la paix.

Prix Nobel de physiologie ou médecine

Décerné par un jury de professeurs en médecine de l’Institut Karolinska, ce prix Nobel honore l’oeuvre de personnalités médicales. Pour le moment l’Afrique ne compte qu’un seul et unique récipiendaire.

  • 1951 Max Theiler, médecin sud-africain, est primé pour ses recherches sur la fièvre jaune, et les moyens de lutte contre cette maladie.

Prix Nobel de chimie

Catégorie moins mise en avant, mais tout aussi prestigieuse, le prix Nobel de chimie n’est revenu à un africain qu’une seule fois.

  • 1999 Ahmed Zewail, chimiste égyptien, est gratifié pour ses études des états de transition des réactions chimiques.

Prix Nobel de physique

Cette distinction n’a, à l’heure actuelle, jamais été décerné à un africain.

C’est donc au total 15 personnalités africaines, et une association  qui ont déjà été récompensées par la Fondation Nobel. Une poignée de lauréats qui font la fierté d’un continent.


Leave a Comment