Share

RDC : la Commission électorale annonce qu’il n’y aura pas d’élection avant avril 2019


Le président Joseph Kabila

RDC (Africapostnews) — La Commission électorale (CENI) a affirmé ce mardi que l’élection présidentielle ne pourra pas se dérouler avant 2019. La CENI met en cause des problèmes logistiques

L’annonce s’est faite par un communiqué ce mardi, après une rencontre avec les représentants de la société civile. La Commission électorale nationale et indépendante (CENI) a affirmé qu’il lui fallait au moins 504 jours pour organiser ladite échéance électorale. L’enregistrement des électeurs a débuté mais seulement dans certaines provinces en proie aux violences, le processus a été suspendu.

Cette sortie de la CENI met à mal l’accord conclu par la majorité, l’opposition et les membres de la société civile le 31 décembre 2016 (Accords de la Saint-Sylvestre, NDLR). Alors qu’initialement les élections étaient prévues pour fin décembre 2016, les accords de la Saint-Sylvestre prévoyaient l’organisation des élections avant fin 2017.

L’opposition accuse Kabila d’user de stratagèmes pour se maintenir au pouvoir et pour modifier la Constitution qui l’empêche de briguer un troisième mandat. En effet, la Constitution congolaise limite les mandats présidentiels à deux. Aussi, l’opposition souligne et appuie la possibilité d’une transition sans Kabila. Du côté de la majorité, les différentes accusations sont niées en bloc.


Leave a Comment