Share

Gabon : le projet de budget 2018 arrêté à 2 688 milliards FCFA dont 846 milliards de dettes et assimilés


Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze Ngondet.
Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issoze Ngondet. © Jeune Afrique

Gabon (Africapostnews) – Le gouvernement gabonais réunis en Conseil des ministres ce jeudi a adopté le projet de loi de finances. Le budget national a été arrêté à 2 688,8 milliards FCFA en baisse de 171 milliards FCFA par rapport à l’exercice 2017.

« Pour tenir compte de ces différentes préoccupations, dans un contexte contraint, le projet de budget de l’Etat au titre de l’année 2018, s’équilibre en ressources et en charges à deux mille six cent quatre vingt huit milliards huit cent millions (2.688.800.000.000) de FCFA ; soit une baisse de cent soixante onze milliards deux cent millions (171.200.000.000) de FCFA », peut-on lire dans le communiqué final du Conseil.

Le gouvernement table sur une hausse des recettes de 128 milliards FCFA pour s’établir à 1 842,6 milliards FCFA sur l’exercice. Pour y parvenir, le gouvernement entend booster les recettes « par l’effet du renforcement des opérations de mobilisation des recettes fiscales et douanières ».

Des dépenses publiques en hausse

Quant aux ressources de financement et de trésorerie, le gouvernement les projette à 842 milliards FCFA contre 1 145 milliards FCFA en 2016. Le gouvernement a cependant voulu se montrer rassurant sur la question de la dette et de la masse salariale publique.

« Il conviendrait de relever des baisses de neuf milliards neuf cent millions (9.900.000.000) et de huit milliards (8.000.000.000) de FCFA, respectivement sur les charges financières de la dette et sur le poste « Autres dépenses », ainsi que deux cent millions (200.000.000) de FCFA sur les dépenses de personnel », indique le communiqué final du Conseil des ministres.

Concernant le volet dépenses, elles sont en hausse de 146 milliards FCFA par rapport à l’exercice précédent alors que le gouvernement s’était engagé à réduire de façon notable le train de vie de l’Etat. Les dépenses budgétaires en 2018 s’établiront à 2 032,7 milliards FCFA. Quant aux dépenses d’investissement, elles seront de 455,4 milliards FCFA (+11,6 milliards FCFA par rapport à l’exercice précédent).

Ce projet de budget doit encore être adopté par les deux chambres du parlement avant d’avoir force de loi.


Leave a Comment