Share

Gabon : les ressortissants des pays du G20 pourront désormais prendre leur visa d’entrée à l’aéroport


Air algerie et Tassili Airlines desserviront le Gabon
Aéroport de Libreville | Crédit Photo : gabonlibre.com

Gabon (Africapostnews) – Le gouvernement gabonais réunis en Conseil des ministres ce jeudi a décidé de la mise en application immédiate du régime dérogatoire en matière d’établissement de visas d’entrée au Gabon en faveur des ressortissants des Etats Membres du G20. En clair, les ressortissants des pays membres du G20 en provenance de l’étranger pourront désormais se faire délivrer leurs visas d’entrée aux frontières gabonaises.

Pour appuyer sa stratégie d’attraction des investissements directs étrangers (IDE), le gouvernement gabonais veut s’ouvrir davantage aux pays membres du G20* et faciliter les démarches administratives de leurs ressortissants qui veulent se rendre au Gabon.

Ainsi, l’application immédiation du régime dérogatoire en matière d’établissement de visas d’entrée au Gabon au bénéfice des ressortissants des pays membre du G20 va se traduire par la mise en place de couloirs spéciaux dans les aéroports internationaux du Gabon pour leur permettre de se faire délivrer des visas in situ.

Cette mesure qui bénéficiait déjà aux ressortissants français va donc s’étendre aux 19 autres pays du bloc des 20 pays les plus développés.

Un geste en faveur de la libre-circulation dans la CEMAC

En pratique, les ressortissants du G20 ne seront plus obligés de se rendre dans les ambassades et consulats du Gabon à l’étranger pour se faire délivrer un visa. Cependant, s’ils souhaitent quand même passer par une représentation du Gabon à l’étranger, ils pourront toujours le faire.

Accusé de bloquer la mise en œuvre de l’accord de libre-circulation en zone CEMAC, le gouvernement gabonais a réaffirmé « l’engagement pris par notre pays pour la libre circulation des personnes et des biens approuvée par les instances » de la communauté.

Alors que la CEMAC agite la menace de sanctions envers le Gabon et la Guinée équatoriale, un haut responsable gabonais au fait de ce dossier interrogé par Africapostnews affirme que le Gabon est en train de prendre toutes les mesures en faveur de la libre-circulation dans la sous-région. Cependant dit-il, la volonté du Gabon est de n’appliquer la libre-circulation qu’aux ressortissants de la sous-region détenteurs de documents sécurisés tels que les passeports biométriques diplomatiques, de service ou ordinaires.

* Les membres du G20 sont : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, États-Unis, France, Inde, Indonésie, Italie, Japon, Mexique, Royaume-Uni, Russie, Turquie, Union européenne


Leave a Comment