Share

Liberia : Georges Weah largement en tête des résultats provisoires. Boakaï espère un second tour


Georges Weah le 25 septembre 2017 à Paris
Georges Weah le 25 septembre 2017 à Paris. / AFP PHOTO / JOEL SAGET

Liberia (Africapostnews) – L’ancienne gloire du football africain Georges Weah est en passe de remporter l’élection présidentielle dans son pays. Georges Weah arrive largement en tête des résultats provisoires face à Joseph Boakaï, son principal challenger.

Cette fois-ci c’est peut-être son heure. Candidat malheureux face à la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf qui ne se représente pas, Georges Weah tient peut-être sa revenge.

20 candidats affrontaient le suffrage universel, Georges Weah et Joseph Boakaï qui disposent des partis les mieux implantés dans le pays sont en tête. Dans la capitale Monrovia qui rassemble près de 40% du corps électoral, l’ancien Ballon d’or recueille plus de 50 %, contre 26,6 % à Joseph Boakai.

Georges Weah est aussi en tête dans la majorité des régions du pays.

Joseph Boakaï espère un second tour

Jeudi, Jerome George Korkoya, le président de la commission électorale (NEC) avait invité les populations à accepter le verdict des urnes. « Permettez-moi encore une fois d’avertir tout le monde que l’annonce des résultats officiels des élections est du ressort du NEC. C’est la seule autorité constituée légalement autorisée à faire des déclarations sur les résultats des élections nationales », avait-il indiqué face aux rumeurs qui annonçaient Georges Weah vainqueur du scrutin.

Des irrégularités enregistrées dans le district de Nimba ont conduit la NEC à annuler le scrutin dans cette circonscription. « Le vote a été compromis dans le centre, selon les informations que nous avons reçues. La NEC a lancé une enquête et a pris la décision de mettre en quarantaine le matériel électoral du centre », avait déclaré Jerome George Korkoya.

Arrivé troisième dans les résultats provisoires, Charles Brumskine avait dénoncé des fraudes et mis en garde la NEC. « Le Liberty Party est profondément troublé par la découverte de nombreux incidents d’irrégularités et de fraude survenus lors des élections. Nous demandons à la commission électorale d’arrêter immédiatement de nouvelles annonces des résultats des élections. Si elle ne coopère pas avec notre demande, nous prendrons les mesures juridiques appropriées », a déclaré Benjamin Sanvee, un cadre de son parti, dans un communiqué.

Le dépouillement se poursuit et les résultats définitifs ne seront pas connus avant plusieurs jours. Les partisans de Joseph Boakaï, le challenger de Georges Weah, espèrent arracher un second tour.


Leave a Comment