Share

TLP à Macron : « La France devrait suspendre sa coopération avec les Etats africains dont les armées oppriment leur population »


emmanuel macron afrique-france
Emmanuel Macron © AFP / PATRICK KOVARIK/AFP/Getty Images

Paris (Africapostnews) – Le collectif d’ONG africaines réunis au sein de la plateforme Tournons La Page (TLP), a adressé une lettre ouverte à Emmanuel Macron ce 12 octobre. Originaires de 7 pays d’Afrique francophone, les responsables de ces ONG ont appelé le président Français à un engagement plus ferme en faveur de la démocratie.

A l’ouverture de leur lettre, le collectif Tournons La Page a déploré que la volonté affichée par l’ancien président socialiste François Mitterand de voir l’Afrique francophone se démocratiser a été dévoyée.

« Si le discours de François Mitterrand à la Baule en 1989 a suscité de grands espoirs pour la démocratie et le développement en Afrique, les résultats ne sont toujours pas à la hauteur des attentes. Quand la relation privilégiée de la France avec l’Afrique va-t-elle enfin sortir du système mafieux de la Françafrique ? Beaucoup d’Africains indexent la France comme source de tous leurs maux et de leurs souffrances au quotidien. », peut-on lire dans la lettre.

Sanctionner les régimes issus des coups d’Etat électoraux

Pour le collectif Tournons La Page, la France ne peut rester indifférente aux aspirations démocratiques des peuples d’Afrique.

« Il existe des accords de coopération militaire entre la France et nos pays. La France devrait les suspendre avec tous les Etats africains dont les armées violent, tuent et oppriment leur population. Au nom de l’éthique et du respect des droits humains, nous avons besoin d’armées républicaines et non de mercenaires au service des dirigeants », plaide-t-il.

Le collectif d’ONG africaines a invité le Président français à demander d’urgence la libération des prisonniers politiques en Afrique francophone, d’appuyer les sociétés civiles africaines engagées en faveur de la démocratie, de ne pas reconnaitre et de sanctionner les régimes issus des coups d’Etat électoraux.

Faisant référence au discours de la Sorbonne d’Emmanuel Macron, ils ont rappelé que le Chef d’Etat français avait affirmé que l’Afrique était un partenaire stratégique de la France. Or selon Tournons La Page, un tel partenariat ne peut être fécond que dans « un environnement pleinement démocratique ».

Dans la perspective du 5ème Sommet Union africaine-Union européenne qui se tiendra du 27 au 30 novembre à Abidjan (Côte d’Ivoire), les responsables des ONG africaines membres de la plateforme Tournons La Page ont indiqué à Emmanuel Macron qu’ils souhaitent le rencontrer en marge de ce sommet.


1 Comment on this Post

  1. Racid ELAÏDI

     »…indexent la France » qui est vraie car il faut d’abord balayer à sa porte et je mets en exergue, la nationalité française que la France devrait octroyer à tous ces militaires africains(marocain, algériens,…) qui ont fait les guerres de France ,Indochine…et à leurs enfants et puis d’honorer leur dette en versant leurs vraie pension et non ces 30 euros par an, quelle honte pour la France qui se prétend pays fondateur des droits de l’homme depuis 1789! Et puis Macron ,n’est pas politique pour évaluer ou non la démocratie dans le continent africain. la situation au Rif marocain ,on est une preuve que Macron soutient une dictature de Makhzen qui utilise les programmes d’encéphalogramme et des images pour lire la pensée des dissidents politique marocain et donc Macron est pour le génocide rifain et ces rifains qui souffrent en silence . il me semble que ce genre de remarques qu’il faut discuter avec Macron pour comprendre la dérive de France vers une dictature…

    Répondre

Leave a Comment