Share

La construction du métro d’Abidjan enlevée aux Coréens au profit des Français


Les travaux retirés aux Coréens et donnés aux français
Une maquette du futur métro abidjanais. Photo : Le Diplomatique Abidjan

Côte d’Ivoire transport – À près d’un mois du lancement des travaux de construction du métro d’Abidjan, l’Etat ivoirien vient de retirer le projet des mains des Coréens pour le donner entièrement aux Français.

Les travaux de construction de la première ligne du métro abidjanais débuteront avant la fin du mois du novembre. La ligne d’une vingtaine de stations, s’étendra sur 37,9 kilomètres d’Anyama au Nord jusqu’à l’aéroport international Félix-Houphouët-Boigny au Sud, en passant par le quartier des affaires du Plateau. Elle transportera près de 300.000 passagers quotidiennement.

La construction devait être menée par la STAR (Société Abidjanaise de Transport sur Rail) à travers un consortium d’entreprises conduit par le géant Français Bouygues mais qui comprenait également les Coréens Hyundai Rotem et Dongsan.

Malheureusement, depuis 2015, la question du financement pose problème et empêche le lancement du projet. Le coût, chiffré à 1.000 milliards de FCFA (environ 1,5 milliard d’euros) semblait bien trop élevé selon l’Etat ivoirien. À titre de comparaison, le métro de Dakar a coûté 687 millions d’euros pour 51 kilomètres.

Pour palier ce problème, le chef de l’Etat français Emmanuel Macron a octroyé un prêt de 1,4 milliard d’euros à la Côte d’Ivoire en août dernier afin « de boucler le financement de ce projet ».

Selon Agence Ecofin, durant le dernier conseil des ministres, le gouvernement ivoirien a déclaré avoir racheté les 42% du capital de la STAR possédés par les deux entreprises coréennes, les jugeant inaptes à mener à bien le projet.

De leur côté, les français Bouygues et Keolis sont assurés de diriger la construction du métro et de conserver leur pourcentage de part – respectivement 33% et 25% – qui pourrait d’ailleurs augmenter. Probablement un acte de remerciement de l’état ivoirien à la France, partenaire de longue date.


Leave a Comment