Share

Kenya : Uhuru Kenyatta largement réélu (98%) au cours d’un scrutin qui a fait plusieurs morts


Uhuru Kenyatta et Raila Odinga
Uhuru Kenyatta et Raila Odinga // DR theconversation.com

Kenya (Africapostnews) – Uhuru Kenyatta, le président sortant dont l’élection avait été annulée par la Cour suprême le 1er septembre, a été largement réélu selon les premiers résultats communiqués par la commission électorale (IEBC).

Uhuru Kenyatta va pouvoir rempiler pour un second mandat à la tête du Kenya. Le candidat de l’alliance Jubilee a obtenu plus de 98% des suffrages exprimés.

Ce nouveau scrutin avait peu de suspens puisque son principal adversaire Raila Odinga s’était retiré en dénonçant une élection pipée d’avance et en remettant en cause l’intégrité et l’impartialité de l’IEBC.

Crainte de nouvelles violences

Un recours visant à empêcher l’organisation du nouveau scrutin le 26 octobre avait été introduit devant la Cour suprême sans que celle-ci n’ait eu le temps de se prononcer. Le juge Maraga, président de la Cour, s’en était excusé.

Au cours de ce scrutin, plusieurs personnes, souvent des opposants protestant contre la tenue de ce scrutin ont été tuées. Les Etats-Unis ont appelé les leaders politiques à rejeter la violence et à ouvrir immédiatement un dialogue national transparent et inclusif pour résoudre les divisions observées au cours du processus électoral.

Dans une déclaration faite lundi matin, Wafula Chebukati, le président de l’IEBC, déclarait que l’élection avait été juste et transparente.

« Je suis satisfait car nous avons été en mesure d’organiser une élection libre, juste et crédible », a déclaré Wafula Chebukati

L’annonce de la victoire de Uhuru Kenyatta fait craindre une reprise des violences. Des partisans de Raila Odinga pourraient à nouveau descendre dans la rue pour protester contre cette élection boycottée par leur leader.


Leave a Comment