Share

RDC : le PAM craint une catastrophe humanitaire dans la région du Kasaï


La région du Kasaï, au centre de la République Démocratique du Congo | Google Maps

Politique RDC – Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) tire la sonnette d’alarme sur la région du Kasaï et craint une catastrophe humanitaire. Il estime à plus de 3 millions le nombre de personnes en insécurité alimentaire, dont près de 250.000 enfants.

Après une mission dans la région, le directeur exécutif de l’agence onusienne alerte sur l’imminence d’une catastrophe humanitaire au Kasaï. En effet, le PAM dénombre environ 3,2 millions de personnes en situation d’insécurité alimentaire. Ces personnes, dont 250.000 enfants, rencontrent de grandes difficultés à subvenir à leurs besoins nutritifs quotidiens. En cause, les nombreux conflits interethniques qui minent la région, provoquant destruction de village, massacres à grande échelle et attaques en tout genre sur les populations.

David Beasley, chef du PAM, s’inquiète de la montée progressive mais soutenue de cette catastrophe humanitaire. En effet, l’agence onusienne a dû intensifier son action sur le terrain par le déploiement d’une logistique d’urgence pour pallier aux manques actuels. L’opération d’urgence lancée en août dernier n’a malheureusement pas grand eu un succès auprès de la communauté internationale. Seul 1% de l’objectif visé a été réalisé, sur les 135 millions de dollars espérés; les bailleurs de fonds craignant que leurs investissements ne servent pas réellement à améliorer la vie de la population congolaise. Des inquiétudes que David Beasley dit comprendre. « Mais ne tenons pas les (…) innocents responsables des échecs des autres », a-t-il précisé.


Leave a Comment