Share

Le Cap Vert ambitionne de fonctionner à 100% avec des énergies renouvelables d’ici 2025


Énergies vertes
La ville de Mindelo au Cap Vert. © FRANK BACH

Cap Vert Environnement – L’archipel au large des côtes du Sénégal et de la Mauritanie s’est fixé un nouvel objectif dans le cadre de son programme « énergie durable pour tous ». En effet, le pays a annoncé que d’ici 2025, toutes ses ressources d’énergie seront vertes.

Aujourd’hui, un tiers de la population de l’archipel n’a pas accès à l’électricité, probablement à cause de son coût : il varie entre 26 et 32 centimes de dollars par kilowattheure alors qu’aux États-Unis, le coût moyen est de 13 centimes de dollars par kilowattheure. De plus, bien que la majeure partie de l’électricité produite provienne de générateurs fonctionnant grâce aux énergies fossiles, un quart de la production d’électricité vient de ressources vertes.

Une bonne nouvelle quand on sait que la consommation d’électricité du pays est censée doubler d’ici 2020.

Beaucoup de pays dans le monde ont fait le même pari que le Cap Vert et y arrivent, notamment grâce aux ressources hydroélectriques. Malheureusement il s’agit d’une ressource dont l’archipel manque, ce qui implique que sa transition devra se faire grâce à un mix d’énergies vertes.

Un choix varié de ressources renouvelables

Heureusement pour lui, l’archipel regorge de ressources vertes : le vent, le soleil, les ressources géothermiques ou encore l’énergie marine entre autres.

En terme de vent, les ressources du Cap Vert sont propices à la production d’électricité. Pour fonctionner convenablement, un parc éolien a besoin d’une vitesse de vent d’au moins 23 km/h à 50m du sol. Au Cap Vert, la vitesse annuelle moyenne du vent est de 32 km/h et déjà 2 des 3 îles peuplées de l’archipel produisent 25% de leur électricité grâce au vent.

En ce qui concerne l’énergie solaire, le pays possède également un fort potentiel mais le défi à relever pour alimenter le pays en électricité est celui du stockage et de l’acheminement vers les foyers à travers les différentes îles qui composent l’archipel.

De plus, en tant qu’archipel volcanique, le Cap Vert possède un fort potentiel en énergies géothermiques (qui consistent à utiliser la chaleur provenant de la Terre). Le même procédé peut d’ailleurs être utilisé avec l’océan. La différence de température entre la surface tiède et les profondeurs froides de l’océan peut servir à produire de l’électricité. Deux moyens de production qui ont l’avantage de pouvoir tourner 24h/24.

Toutes ces sources d’énergies seront des atouts majeures dans la transition vers le 100% renouvelable mais le pays devra également investir sur les moyens de distribution et de stockage d’électricité qui posent aujourd’hui problème et peuvent représenter un frein à la transition.


Leave a Comment