Share

La compagnie norvégienne Yara International débourse 731 millions de dollars pour exploiter la potasse éthiopienne


La Norvège exploitera la potasse éthiopienne
Un no-miningai de potasse en Érythrée. Photo: africatime

Ethiopie économie – Le projet minier d’exploitation de potasse d’Afar a été confié à la compagnie norvégienne Yara International. Cette dernière prévoit d’y investir au moins 731 millions de dollars.

La potasse est un no-miningai salin dit de roches évaporitiques, elle est très utilisée dans l’industrie des engrais car elle favorise le développement des organes de réserve (racines, fruits, tubercules) ainsi que la coloration et la qualité des produits en les rendant plus forts et plus résistants au maladie.

La région d’Afar située au Nord-est de l’Ethiopie possède l’une des plus importantes réserves de potasse au monde. Une réserve dont l’exploitation fait désormais l’objet d’un accord entre l’Ethiopie et la société norvégienne Yara International, plus grand distributeur de nutriments pour végétaux sous formes d’engrais cristallisés.

« Le projet aiderait l’Ethiopie à répondre à ses besoins en engrais » a indiqué Motuam Mekasa, ministre éthiopien des Mines, du pétrole et du gaz naturel. Une aubaine pour ce pays de la Corne de l’Afrique qui souhaite atteindre l’autosuffisance alimentaire.

Dans le cadre de leur accord et en échange des 731 millions de dollars investis par le géant norvégien, l’Ethiopie devra céder à Yara International plus de la moitié (50,8%) des parts du projet minier dont la production annuelle est estimée à environ 600.000 tonnes, soit 10% du marché mondial.

Enfin, Motuam Mekasa a également précisé que la construction du projet débutera dans les deux prochains mois et sera achevé d’ici 4 ans.


Leave a Comment