Share

Les Américains frappent trois fois la Somalie en moins de 24 heures


Les soldats américains frappent la Somalie
Des militaires d’AFRICOM, Commandement des États-Unis pour l’Afrique. Photo : defense.gov

Somalie News – Les Etats-Unis ont déclaré dimanche dans un communiqué avoir effectué trois opérations ce week-end en Somalie contre des shebabs affiliés à Al-Qaïda ainsi que des djihadistes du groupe Etat islamique.

Les trois opérations qui ont tués plusieurs terroristes ont été menées le week-end dernier par l’armée américaine en soutien au gouvernement somalien. Elles étaient dirigées principalement contre les shebabs, groupe islamiste affilié à Al-Qaïda et qui tente depuis 2007 de renverser le gouvernement du pays.

Afin de lutter contre cette menace, le gouvernement américain qui a placé le groupe terroriste dans sa liste de terroristes internationaux, a décidé de porter son aide au gouvernement somalien. En effet, au début du mois, les Etats-Unis a effectué sa première action dans le pays contre l’Etat islamique après que le président Trump ait donné l’accord au Pentagone de lancer des opérations antiterroristes par voies aérienne ou terrestre.

Trois frappes militaires en moins de 24 heures

C’est dans cette optique qu’a été dirigée une première opération samedi 11 novembre à 16h30 locales « près se Gaduud, à environ 400 kilomètres au sud-ouest de Mogadiscio » tuant un combattant shebab après l’avoir observeé « participer à une attaque contre un convoi américano-somalien » expliquait le communiqué du commandant militaire américain chargé de l’Afrique (AFRICOM).

La deuxième opération s’est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche, aux alentours de 03h00 locales dans la région de Shabelle à 65 kilomètres à l’ouest de Mogadiscio a ajouté une porte-parole d’AFRICOM.

Enfin, la troisième et dernière frappe du week-end a été menée vers 09h00 locales contre des militants de l’Etat islamique dans la région du Puntland au nord du pays, selon la même source qui a rajouté que « plusieurs terroristes » auraient été tués au cours de ces deux dernières frappes.

L’AFRICOM a également tenu a rappeler l’engagement des États-Unis dans la lutte antiterroriste dans le monde, notamment en Somalie. Selon le commandement, l’armée américaine « continuera à utiliser tous les moyens autorisés et appropriés », par exemple « frapper des terroristes, leurs camps d’entraînement et leurs abris en Somalie, dans la région et dans le monde ».


Leave a Comment