Share

Nigéria : Junks.ng, la nouvelle startup qui permet de donner ses déchets contre un paiement


Environnement Nigéria (Africapostnews) – Lancée en Aout dernier par Bradley Yarrow et ses trois autres collaborateurs, Junks.ng est une jeune startup qui a pour objectif de réduire les déchets au Nigéria. Le principe est de pouvoir ramasser un maximum de déchets, les apporter pour être payé en cash par les dirigeants. Ils les donnent ensuite à des entreprises spécialisées dans la gestion des déchets ou partagent aux plus démunis en ce qui concerne les vêtements.

Le Nigéria qui produit plus de 32 tonnes de déchets solides chaque année, n’en collecte qu’entre 20 et 30%. Cette nouvelle startup pourrait représenter une opportunité non seulement pour réduire ce chiffre mais également pour aider les populations les plus démunies à avoir un revenu.

Une nouvelle façon de mieux gérer ses déchets

 

Gérer les déchets en Afrique est un des défis majeurs des gouvernements. Malheureusement, en dépit des milliers de conférences sur la protection du Climat qui se tiennent chaque année, ce défi peine à être relevé. Les déchets sont une source de nombreux problèmes de santé actuellement. De plus, le fait de ne pas les traiter fait en sorte qu’ils s’accumulent en général dans les lieux de dépôts et causent ainsi de la pollution qui engendre des maladies. Au Nigéria, plus précisément à Lagos plus de 10.000 tonnes de déchets sont produites par jour seulement 40% sont collectés par les services municipaux.

Ce sont ces raisons qui ont poussé Bradley Yarrow à créer sa startup « Junks.ng ». Cette jeune startup créée le 10 aout 2017, veut réduire les déchets si ce n’est les élino-mining non seulement au Nigéria, mais également sur tout le continent. Le jeune CEO vise également plus loin, il veut donner à la population la possibilité de vendre ses déchets au lieu de les jeter. Constitués d’une équipe de quatre hommes, Bradley Yarrow, Nwene Etitinwo, Nwenedah Dokubo et Nwuke. En 2015, une startup similaire au nom de « Wecyclers » crée par deux Nigérianes avait été découverte. Elle avait permis de réduire considérablement les déchets de la Capitale.


Donner ses déchets pour avoir du Cash

Basée à Port Harcourt, la startup « Junks.ng » récolte pour les moments du matériel que l’on utilise tous. Elle accepte surtout les produits encombrants. Par exemple, des appareils électroniques, des livres, du plastique, de l’aluminium, des vêtements, des métaux etc. Ils sont rachetés auprès des particuliers, puis ces articles sont revendus à des plus grosses entreprises qui s’occupent de les recycler. L’objectif final du fondateur est d’avoir un Nigéria plus vert, plus propre mais surtout d’avoir un geste éco-responsable pour le Continent et la planète. Il donne aussi la possibilité aux plus démunis d’avoir des revenus en participant à la protection de la planète à l’heure ou le développement durable est d’actualité.

C’est très simple de donner ses déchets à Junks.ng. Il suffit de regarder autour de votre lieu d’habitation, de travail, d’école etc. De ramasser un maximum de déchets mentionnés ci-dessus, d’aller sur leur site internet, l’enregistrer et ensuite le vendre. C’est les propriétaires de la startup qui s’occupent de faire le troc en reversant la somme en fonction du nombre d’objets collectés. Les prix de chaque article varient en fonction du matériel. Les articles électroniques coutent par exemple beaucoup plus cher que du plastique par exemple. Cela dépend également du kilo de déchets apporté. En ce qui concerne les vêtements, au lieu de les donner à des entreprises de recyclage, ils sont offerts à des orphelinats ou des centres d’accueil pour jeunes


Leave a Comment