Share

Congo Brazzaville : Aliko Dangote inaugure sa cimenterie et double ainsi les capacités de production


Dangote souhaite acheter Arsenal et virer Wenger
Le milliardaire nigérian Aliko Dangote – via afriquetimes.com

Le milliardaire Aliko Dangote prévoit d’inaugurer sa cimenterie pour faire augmenter la capacité de production du pays. Ce jeudi, la société « Dangote cement » sera officiellement ouverte au Congo Brazzaville. Elle sera située à Mfila dans le département de la Bouenza. Il a investi plus de 250 millions d’euros dans ce projet, cette usine vient s’ajouter à ses 15 autres déjà existantes.

Quatre entreprises (SONOCC, Forspak, CIMAF et Diamond Cement) participent fortement à la production du pays. L’arrivée de Dangote cement rehausserait encore plus les chiffres. L’usine serait aussi donc un avantage pour la création d’emploi dans cette région.

Le milliardaire Aliko Dangote inaugure son usine au Congo Brazzaville

La société « Dangote Cement » fabrique, importe, emballe et distribue le ciment dans plusieurs pays dans le continent africain. Elle appartient à l’homme le plus riche du continent.  Implantée au Nigéria et dans 14 autres pays d’Afrique, Aliko Dangote est en phase d’inauguration de ses nouveaux locaux au Congo Brazzaville. La société du milliardaire fait de très bons chiffres, plus de 19% de ventes hors de son pays d’origine. C’est lentement mais sûrement qu’il poursuit son expansion. Au Nigéria, son groupe participe à l’économie.

L’ouverture officielle de la société est prévue pour cette semaine, le jeudi 23. C’est dans le district de Yamba, département de la Bouenza plus précisément à Mfila que l’usine sera implantée. Le Nigérian a dépensé plus de 300 millions de dollars soit une valeur de 255,5 millions d’euros pour la construction de son projet au Congo Brazzaville. La société est en marche depuis septembre 2017, elle produit chaque année près de 1,5 million de tonnes de ciment. Ce projet rentrerait dans les objectifs stratégiques du conglomérat nigérian de faire monter les capacités de production à 77 millions de tonnes chaque année d’ici 2019.

Dangote Cement, une valeur ajoutée pour l’industrie du ciment au Congo Brazzaville

Malgré de nombreuses cimenteries, ce marché peine à exploser au Congo Brazzaville. En 2016, les prix du ciment avaient déjà considérablement baissé bien que le ciment soit une industrie naissante dans ce pays. En septembre, les productions des quatre cimentiers installés sur place, c’est-à-dire SONOCC, Forspak, CIMAF et Diamond Cement dépassaient le million de tonnes. Avec l’arrivée de la société Dangote Cement, les chiffres pourraient faire doubler la production du ciment. Le Congo Brazzaville importe du ciment de Chine et d’Égypte qui compte 80% des ventes.

Depuis janvier, les ventes de ciment au Nigéria ont baissé de presque 20%. Ce qui ralentit fortement la croissance économique du pays. Les activités du milliardaire Aliko Dangote pourraient bien permettre à l’économie du pays de progresser. Les activités du groupe du Nigérian sont qualifiées de « dynamiques » avec une hausse en volume de plus de 7%, soit 42% du chiffre d’affaires de Dangote Cement. Le groupe prospère dans de nombreux pays d’Afrique tels que le Sénégal avec 21,7%, l’Éthiopie avec plus de 16,8% et au Cameroun (plus de 16,4%). Aliko Dangote compte implanter sa société dans l’ensemble des pays africains.


Leave a Comment