Share

Gabon : la dette publique augmente de 26% en 6 mois pour atteindre 4 110 milliards FCFA


Gabon (Africapostnews) – La dette publique du Gabon continue d’augmenter sans que le gouvernement ne puisse inverser la tendance. Alors que toutes les communications gouvernementales sur le sujet martèlent que l’endettement national est maitrisé, l’encours de la dette s’est accru de 26% en seulement 6 mois.

4 110 milliards FCFA. C’est le montant de l’encours de la dette publique du Gabon selon les autorités. Depuis 2008, la dette du Gabon a augmenté de 248% (elle n’était de que 1 181 milliards FCFA cette année-là) en raison notamment de l’émission d’Eurobonds, d’un déficit budgétaire chronique et le recours systématique au marché financier régional pour couvrir les besoins de trésorerie.

Engagé dans un plan de relance économique (PRE) appuyé par le FMI, le Gabon a fait du recours à l’endettement un élément central de sa politique de relance. Depuis le lancement du PRE, le Gabon multiplie les emprunts. Depuis 2015, le pays a dépassé sa limite nationale d’endettement fixée à 35% du PIB. Au rythme auquel il s’endette, le Gabon devrait également dépasser dans les prochains mois le plafond régional CEMAC d’endettement fixé à 70%.

Si à Libreville les autorités continuent de se montrer rassurantes, de nombreuses voix au sein de l’opposition et de la société civile s’inquiètent des conséquences d’un endettement excessif pour le pays qui est déjà confronté à une crise économique majeure.


Leave a Comment