Share

Crise en Libye : le Haut conseil des villes et des tribus libyennes se réunit à Brazzaville


Réunion à Brazzaville pour une sortie de crise en Libye
Sassou Nguesso et les chefs de tribus libyennes le 26 novembre 2017 à Brazzaville. via icibrazza.com

(APN) — 40 chefs de tribus libyennes se sont réunis à Brazzaville ce dimanche en présence du président congolais afin d’évoquer des solutions de sortie de crise.

C’est sous la houlette du président congolais Denis Sassou Nguesso, également président du Comité de haut niveau de l’Union africaine (UA) sur la crise libyenne que le Haut conseil des villes et des tribus libyennes s’est réuni. L’assemblée s’est déroulée à huis clos et les discussions ont duré environ quatre heures. Le but était de présenter des pistes de sortie de crise afin de déboucher sur une paix durable en Libye.

« Vous êtes une partie importante de la société libyenne et vous devez continuer à vous investir dans l’œuvre de retour de la paix dans votre pays » a déclaré Sassou Nguesso en invitant la délégation libyenne à « soutenir les initiatives des Nations Unies sur la paix en Libye pour mettre fin aux difficultés éventuelles. »

Agili Abdulsalem Brini, chef du « Haut conseil des villes et des tribus » a dit regretter le phénomène de la vente des migrants noirs en Libye. Étant conscient de la gravité de la situation, le marché des esclaves est selon lui la conséquence du chaos qui règne en Libye depuis l’élimination de Mouammar Kadhafi. Il a fini en assurant que son institution mènera des enquêtes afin de sanctionner les auteurs de la vente des migrants noirs pour mettre fin à ce phénomène.

C’est la troisième fois cette année que le Congo est hôte d’une réunion sur la crise libyenne. De ce fait, les membres du « Haut conseil des villes et tribus » ont salué les efforts de président congolais pour le retour de la paix en Libye.


Leave a Comment