Share

Burkina Faso : attaque à la grenade contre un véhicule de l’armée française quelques heures avant l’arrivée de Macron


Attaque à la grenade avant l’arrivée de Macron
Le président français accueilli par Kabore à Ouagadougou. Crédits : AFP

(APN) — Des individus ont jeté une grenade sur un véhicule de l’armée française dans le nord de Ouagadougou ce lundi avant l’arrivée d’Emmanuel Macron.

La première tournée africaine du président français Emmanuel Macron s’annonce tendue. Peu avant l’arrivée de Macron au Burkina Faso, sa première étape, des individus encagoulés ont jeté une grenade contre un véhicule de l’armée française dans le nord de la capitale. Le bilan est de trois blessés dont un grièvement. On enregistre aucune perte humaine.

L’attaque s’est déroulée à 20h (heure locale) alors que le président Macron atterrissait à 22h30min. Deux assaillants à bord d’une moto ont jeté une grenade contre le véhicule qui se rendait à Kamboinsé vers où se situe la caserne des forces spéciales françaises. L’attaque n’a cependant toujours pas été revendiquée.

Ce mardi, le premier événement marquant de cette tournée africaine sera le discours de Macron devant près de 800 étudiants de l’université de Ouagadougou. Cette allocution censée dépeindre la politique africaine du président français, sera suivie d’une séance de questions-réponses avec les étudiants.

Alors que l’annonce de son arrivée a été accueillie par de nombreuses critiques, Macron devra convaincre une jeunesse africaine de plus en plus méfiante vis à vis de la France. De nombreux sujets pourraient être abordés comme la question sur les migrants qui est un sujet d’actualité. Le partenariat économique entre la France et l’Afrique mais aussi sur la démocratie dans le continent. Des questions sur le franc CFA peuvent être à prévoir aussi.

Peu après cette visite de trois jours au Burkina Faso, Emmanuel Macron se rendra en Cote d’Ivoire pour le sommet Union africaine / Union européenne. Il finira sa tournée au Ghana.


Leave a Comment