Share

Nigeria : la création du ministère du bonheur suscite de vives critiques


Rochas Okorocha (photo), gouverneur de l’Etat d’Imo a nommé sa soeur ministre du Bonheur et de l’épanouissement des couples © Naij Nigeria

Nigeria – La récente création du ministère du bonheur dans l’Etat d’Imo a suscité de vives réactions. Sur les réseaux sociaux le gouverneur de l’Etat est au centre de nombreuses critiques.

L’Etat d’Imo dans le sud du Nigeria vient d’accueillir un nouveau ministère : celui du bonheur. Lundi, le cabinet du gouverneur a été dévoilé. Parmi les 28 personnes à entrer en fonction, un ministère a particulièrement retenu l’attention des populations. Ogechi Ololo a été désigné ministre du Bonheur, un ministère inexistant auparavant. D’après sa dénomination complète, ce nouveau ministère est non seulement chargé du bonheur mais aussi de l’épanouissement des couples. Si le gouverneur, Rochas Okorocha, n’est pas peu fier de cette création, les réactions  populaires sont assez mitigées.

Accusation de népotisme et bouffonnerie

À propos de la création de ce ministère, Okorocha se défend en arguant que l’objectif est de combattre l’amertume et l’aigreur grandissant au sein des populations. « Malheureusement, l’élément vital de nos vies sociales n’a pas été correctement adressé. Les gouvernements à plusieurs niveaux ont crée des ministères et départements pour résoudre ce problème, pourtant les gens sont amers, en colère proférant des discours de haine conduisant à des crises, guerres et même au terrorisme. », a-t-il expliqué mardi, lors d’une conférence de presse. Mais outre les critiques sur le pourquoi de ce nouveau ministère, le ministre lui-même fait également polémique.

En effet, Ogechi Ololo, n’est autre que la soeur biologique de Rochas Okorocha. Très vite, les nigérians ont donc crié au népotisme. Une accusation rapidement balayée d’un revers de la main par le gouverneur. Avant d’être nommée à ce ministère, Ogechi était en charge des violences domestiques. Sa nomination à ce ministère ne devrait en rien surprendre, d’après Sam Onnwuemeodo, chargé de presse du gouverneur.

Guerre via tweets interposés

Le réseau social Twitter s’est pour l’occasion transformé en ring de boxe, où les différents protagonistes se battaient à coup de tweets interposés. Les internautes n’ont effectivement pas été tendres à l’égard du gouverneur et de sa sœur.

Ogechi Ololo, a elle aussi tenue à s’exprimer face au tollé qu’a provoqué sa nomination. Via son compte Twitter, elle a invité ceux qui ne comprendraient pas à « se taire, lire et faire des recherches ». Elle a par ailleurs, pris l’exemple des Emirats Arabes Unis qui ont eux aussi un ministère semblable. A travers son ministère elle entend également lutter contre le nombre croissant de divorce dans l’Etat d’Imo. « J’utiliserai mon département pour m’assurer que les couples d’Imo soient épanouis et servent d’exemple aux yeux du monde », a-t-elle justifié. Il ne fait nul doute que les mesures à venir de la ministre sont attendues . De même que leurs résultats.

 


Leave a Comment