Share

Macky Sall lance Keur Momar Sarr 3, le plus grand ouvrage hydraulique de l’histoire du Sénégal


KMS3 ouvrage hydraulique d’envergure
Le président Macky Sall inaugure Keur Momar Sarr 3. CRÉDITS : Présidence sénégalaise

(APN) — Ce 19 décembre, le président Macky Sall a lancé les travaux de la future plus grande usine de traitement d’eau du Sénégal, Keur  Momar Sarr 3.

La nouvelle usine de traitement d’eau, Keur Momar Sarr 3 (KMS3) est située dans la région de Louga. Elle est censée avoir une capacité finale de 300.000 m³/j. Ce qui devrait répondre aux besoins en eau de la région de Dakar à l’horizon 2035.

En effet, selon un communiqué sur le site du ministère de l’hydraulique et de l’assainissement, KMS3 est un projet qui « anticipe l’évolution de la demande ». Mobilisant 70 % de la production en eau potable, la région de Dakar tend à s’agrandir au vue des activités économiques et des nouveaux aménagements urbains et peri-urbains. On peut aisément subodorer une hausse de la demande. Selon des études réalisées par ledit ministère, « si rien n’est fait, le déficit de pointe de production, pour la région de Dakar […] s’accroîtra pour atteindre 202.017 m³/j en 2025 et 390.888 m³/j en 2035. »

KMS3 doit coûter environ 262 milliards de FCFA soit environ 400 millions d’euros. L’ouvrage a été financé conjointement par l’Agence française de développement (AFD), la Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque islamique de développement (BID), la Banque Mondiale et la Banque africaine de développement (BAD). La participation de l’état sénégalais se fait par la Société nationale des eaux du Sénégal (SONES).

« KMS3 va accroître la production de Dakar de 200.000 m³/j dès 2020. Elle doit également contribuer à rendre l’eau disponible 24h/24 et, enfin, réduire les prélèvements des nappes souterraines » indique le même communiqué.


Leave a Comment