Share

Ghana : blanchiment de peau, vergetures; de nouvelles conditions pour intégrer le Service d’Immigration


Une patiente montrant les cicatrices causées par son blanchiment de peau | Crédits photo : AFP

Société Ghana – Le porte-parole du Service d’Immigration du Ghana vient d’annoncer de nouvelles conditions d’accès pour les prochains recrutements. Désormais, les femmes ayant des vergetures importantes, des cicatrices d’opérations chirurgicales ou pratiquant le blanchiment de peau seront disqualifiées.

Selon Michael Amoako-Attah, porte-parole du Service d’Immigration, cette décision vise à assurer la protection des personnes dès le processus de recrutement. Des blessures et accidents divers liés à ces cas seraient survenus lors de sessions antérieures. Et l’Agence souhaite éviter que cela ne se reproduise.

Une autre condition, applicable cette fois-ci aux hommes, va également être mise en place. En effet, les candidats masculins portant des dreadlocks ne pourront pas être acceptés. Ces restrictions sur la base de l’apparence ont par ailleurs soulevés le mécontentement des populations, estimant que cela relevait de la discrimination.


Leave a Comment