Share

Afrique du Sud : l’avocat Richard Spoor va entamer un recours collectif suite à l’épidémie de Listériose


L’avocat Richard Spoor a déjà défendu des ouvriers dans le cadre d’un recours collectifs contre des compagnies minières. | Crédits : IOL.CO.ZA

Justice Afrique du Sud – L’avocat spécialiste des Droits de l’Homme, Richard Spoor, a déclaré vouloir attaquer l’entreprise Tiger Brands dans le cadre d’une Class Action, un recours collectif en justice. Les familles des victimes de l’épidémie de Listériose vont se constituer partie civile et seront défendues par Richard Spoor.

Le gouvernement avait fait part de son soutien aux victimes qui souhaiteraient intenter une action en justice dans le cadre de l’épidémie de Listériose. Une information qui n’est pas passée inaperçue par l’avocat spécialiste des Droits de l’Homme, Richard Spoor. En effet, ce dernier a annoncé qu’il préparait avec les familles des victimes un recours collectif en justice contre l’entreprise Tiger Brands et ses produits carnés contaminés. L’épidémie actuelle a déjà entrainé la mort de 180 personnes.

Le dossier est déjà en cours de préparation. Selon l’agence Reuters, Richard Spoor « espère lancer le recours d’ici deux à trois semaines ». Il sera épaulé par l’avocat américain Bill Marler qui a remporté un recours collectif contre une chaine de fast-food dans le cadre d’une épidémie d’ecoli survenue en 1993 aux États-Unis. Bill Marler consultera sur le dossier et les différentes stratégies à adopter. Richard Spoor compte à son actif plusieurs actions collectives, dont une en 2003 sur de l’amiante et une autre en 2012 contre des compagnies minières.

L’entreprise Tiger Brands a déclaré qu’un rapport de santé confirmait la présence de la bactérie listéria LST6 dans une de leurs usines, au nord du pays. L’entreprise n’a pas souhaité faire de commentaire quant la possible action collective en justice portée par Richard Spoor.


Leave a Comment