Share

Gabon: effectivité de la gratuité des frais d’accouchements


Actu Gabon (AfricaPostNews) – La ministre d’Etat gabonaise en charge de la Santé, Denise Mekamne Edzidzie, a informé le public dans une note datée du 21 mars 2018 de l’effectivité de la gratuité des accouchements dans toutes les structures sanitaires publiques du pays.

En février dernier à Libreville, un nouveau-né était retenu dans une clinique privée parce que ses parents n’étaient pas en capacité de régler la facture de 2 millions de francs CFA afférente aux soins hospitaliers dispensés pour sa naissance. Cette affaire a fait couler beaucoup d’encre et de salaive, et a accéléré la concrétisation de l’annonce du président Ali Bongo Ondimba au soir du 31 décembre 2017 de rendre gratuits les frais d’accouchements dans les structures publiques.

Si cette mesure est saluée par tous, des craintes planent néanmoins en ce qui concerne les moyens financiers, matériels et humains qui seront mis à disposition des 56 établissements publics identifiés sur l’ensemble du territoire. Ces établissements manquent de personnel, et ils risquent une forte augmentation du nombre de patientes.
Le Premier ministre, la ministre de la Santé, le ministre de la Prévoyance Sociale, et le directeur de la CNAMGS ont procédé le 14 mars dernier à la réception de 5000 kits d’acccouchement à l’office pharmaceutique national, qui devraient servir de mars à juin.

La note d’information du ministère de la Santé précise que la mesure ne concerne que les femmes gabonaises âgées de 18 ans révolus; ce qui est dommage quand on sait que beaucoup de filles mineures sont concernées par ce problème.


Leave a Comment