Share

La Chine et le Gabon renforcent leur coopération économique par un nouvel accord


Le Gabon et la Chine se sont accordés sur un nouvel accord économique et technique.
Les chefs d’État gabonais et chinois, Ali Bongo Ondimba et Xi Jinping.
SOURCE: LE MONDE

(APN) – La Chine et le Gabon ont signé le 30 mars dernier un nouvel accord économique et technique afin de financer une nouvelle unité de soin.

C’est dans le cadre du Partenariat de coopération globale qui lie la Chine et le Gabon depuis 2016 que les deux pays sont convenus d’un nouvel accord vendredi dernier.

Les discussions qui ont débuté en janvier dernier lors de la visite de Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères, ont enfin abouti.

Les deux pays se sont accordés sur un soutien financier de la Chine à hauteur de 23.8 millions de dollars, soit près de 13 milliards de francs CFA. Cette nouvelle aide vise à « explorer et à réaliser, entre autres, le projet de construction de nouvelles installations médicales » a indiqué la ministre déléguée gabonaise en charge de l’Economie, Edwige Betah.

Un partenariat économique de plus en plus solide

« Cet accord marque une étape de plus dans les relations qui lient le Gabon à la Chine » a-t-elle ajouté.

En effet, la Chine apparaît comme de plus en plus présente dans le paysage économique gabonais. Wang Yi a d’ailleurs tenu à rappeler les intentions chinoises:
« Nous entendons développer la politique de coopération gagnant-gagnant pour un Gabon émergent, un Gabon bien développé ainsi que la politique de diversification de l’économie. En fonction des réalités et de la taille du marché gabonais, nous avons discuté de notre coopération dans les domaines des mines, de la forêt, de la pêche, etc. »

Des ambitions bien accueillies du côté gabonais:
 » Le Gabon et la Chine partagent des positions communes sur les questions d’intérêt majeur. Le partenariat bilatéral actuel offre aussi un nouveau cadre de développement de nos relations économiques et commerciales «  a déclaré Noël Nelson Messone, chef de la diplomatie gabonaise.

Des discours qui rappellent l’objectif commun aux deux pays, celui d’agrandir le champ de leurs accords afin d’y inclure de nouveaux secteurs tels que l’éducation, la banque, la finance, la défense, etc.

Source: La Tribune Afrique


Leave a Comment