les 6 journalistes proches de l’opposition remis en liberté

admin Last updated on: March 31, 2023

Vamara Coulibaly (au micro) © APA

Scènes de liesse et explosion de joie au tribunal d’Abidjan à l’annonce de la mise en liberté de 6 journalistes proches de l’opposition inculpés pour « propagation de fausses nouvelles susceptibles d’inciter des soldats à la révolte ».

« Nous n’avons fait que notre travail »

Vamara Coulibaly directeur de publication de l’Inter et Soir info, Hamadou Ziao rédacteur en chef de l’Inter, Bamba Franck Mamadou directeur de publication du quotidien Notre Voie, Yacouba Gbané directeur de publication du quotidien Le Temps, Jean Bédel Gnago journaliste de Soir info et Ferdinand Bailly du Temps, avaient été arrêtés dimanche, puis conduits au camp de gendarmerie d’Agban (Adjamé). La justice ivoirienne leur reproche d’avoir publié dans leurs journaux des articles sur un présumé accord passé entre le gouvernement et les forces spéciales alors que les soldats casernés à Adiaké s’étaient mutinés.

Le gouvernement ivoirien voit dans leurs articles une tentative de déstabilisation de l’État déjà fragilisé par une série de mutineries qui semble ne pas vouloir s’arrêter.

Si les journalistes se sont dit satisfaits de recouvrer la liberté et du soutien massif de la profession, ils ont rejeté les accusations portées à leur encontre. « Nous n’avons fait que notre travail », a déclaré l’un d’eux à la sortie du palais de justice d’Abidjan.

Abandon des poursuites

Massivement soutenus par les associations de journalistes ivoiriens et des organisations internationales de défenses des libertés, les six journalistes réclament un abandon des poursuites. Ils arguent que la liberté de la presse c’est d’abord la liberté d’informer.

Depuis décembre 2016, la Côte d’Ivoire est secouée par de multiples mutineries des militaires qui réclament que le gouvernement augmente leur salaire, leur verse diverses primes et leur concède un certain nombre d’avantages.

Le président ivoirien, Alassane Ouatarra doit son arrivée au pouvoir en mai 2011 au soutien de rebelles armés qui ont ensuite été intégrés dans l’armée régulière. Alassane Ouatarra s’opposait alors à Laurent Gbagbo, conduit à la CPI après l’accession de son adversaire à la magistrature suprême.

Related posts

BBC ambitionne couvrir l’actualité africaine en langue vernaculaire

BBC ambitionne couvrir l’actualité africaine en langue vernaculaire

BBC Afrique Actualité – La British Broadcasting Corporation (BBC) cherche à élargir son empreinte en Afrique en diffusant l’actualité...

La BAD lance un plan électrification visant à exploiter l’énergie solaire dans tout le Sahel

La BAD lance un plan électrification visant à exploiter l’énergie solaire dans tout le Sahel

Panneau solaire Afrique énergie – Le président de la Banque Africaine de Développement (BAD) a annoncé le 6 février...

les images des bureaux du groupe Santullo après la perquisition du B

les images des bureaux du groupe Santullo après la perquisition du B

Partagez50 Tweetez +11 Partagez Épinglez Stumble Partages 51 Le siège de l’entreprise de Guido Santullo a été perquisitionné à...

Alpha Condé hausse le ton contre des étudiants qui lui réclamaient des tablettes numériques

Alpha Condé hausse le ton contre des étudiants qui lui réclamaient des tablettes numériques

Partagez8 Tweetez +11 Partagez Épinglez Stumble Partages 9 © guinéenews News Guinée (Conakry) – Hué lors du premier jour...

le président de la commission électorale appelle les populations à accepter les résultats officiels

le président de la commission électorale appelle les populations à accepter les résultats officiels

Partagez34 Tweetez +1 Partagez Enregistrer Stumble Partages 34 Joseph Bokaï, Georges Weah, Charles Brumskine et Jerome Georges Kokoya Liberia...

Aisha Buhari

Aisha Buhari

Partagez153 Tweetez +11 Partagez Épinglez Stumble Partages 154 Muhammadu Buhari serait bientôt de retour au Nigéria © Flashactu.com News...