Gabon : Des policiers humilient et maltraitent de présumés voleurs en pleine rue


Ces jeunes sont-ils vraiment coupables de ce dont on les accuse? Peut-être ne le saura-t-on jamais, mais les agents des forces de police gabonaises qui ont organisé l’humiliation de ces jeunes ont violé la loi de leur pays. En effet, l’article 1er alinéa 1 de la Constitution du Gabon dispose que « Nul ne peut être humilié, maltraité ou torturé, même lorsqu’il est en état d’arrestation ou d’emprisonnement ».

Dans cette vidéo accablante, on peut voir des policiers contraindre 3 jeunes hommes, torse nu, chanter des slogans pro-oppositions sous la forme de la moquerie comme pour les assimiler à des membres de l’opposition gabonaise.

La blessure à la jambe de l’un des jeunes ne semble pas inquiéter les membres des forces de sécurité qui les obligent à jouer de la guitare sur la voie publique en clamant « on ne va plus voler ». Si le vol est une violation de la loi, la maltraitance des personnes, même en état d’arrestation, par des détenteurs de l’autorité de l’état l’est plus encore.


Leave a Comment